1. Accueil
  2. Notre société
  3. Qualité
  4. Actualités
  5. Produits
  6. Boutique
  7. Mon compte
  8. English

Les feux de transformateurs ne sont pas une fatalité

Les professionnels de la sécurité incendie savent que les feux de transformateurs remplis d’huile minérale sont soudains, spectaculaires et peuvent avoir des conséquences dramatiques :

- Coupure du réseau électrique
- Propagation de l'incendie à l'environnement immédiat
- Intoxication des riverains par les fumées toxiques
- Fuite d'huile polluante et non biodégradable sur la voie publique
- Pire encore

Les transformateurs électriques sont présents partout dans notre vie quotidienne : en sortie de centrale électrique, aux interconnections électriques, à la périphérie des villes, dans chaque quartier, chaque usine et chaque immeuble important pour la distribution terminale de l’électricité.
Regardez bien, vous en avez forcément un dans votre rue ou dans votre pâté de maisons.
Tous ces transformateurs sont remplis d'huile de qualité variable (nous y reviendrons).

Certaines mesures sont prises pour limiter les conséquences de ces feux, notamment dans les usines ou en milieu urbain, comme l’instauration de distances minimales par rapport aux bâtiments, l’installation de murs pare-feu, de fosses de rétention anti-incendie ou de systèmes d’extinction automatique, en particulier pour les transformateurs installés dans les immeubles.

Ces mesures sont normalisées au niveau international, par les normes de la CEI (Commission Electrotechnique Internationale), comme la norme CEI 61936*, ou en France par des normes NF, comme la norme NF C13-200** pour les stations électriques. De nombreux guides sont également édités à l’usage des installateurs électriques par les organisations professionnelles.

Mais quelle est la fréquence des feux de transformateurs électriques ?

Certains chiffres existent, mais il n'y a pas de décompte systématique publié.

Ces chiffres varient très fortement d’un pays à l’autre, en fonction de l’état du réseau électrique et des contraintes extérieures, notamment climatiques.

Il faut chercher un peu pour trouver une évaluation des dommages liés aux feux de transformateurs.

Des organismes internationaux, comme le CIGRE (Conseil International des Grands Réseaux Electriques) donnent des statistiques sur le nombre d’incendies, en fonction des types de transformateurs :
  • Pour les transformateurs de sous-stations (qui servent à la distribution teminale, par exermple dans les villes) : 0,53 % par an
  • Pour les transformateurs de puissance (par exemple les transformateurs en sortie de centrale électrique, les plus gros pouvant contenir 60 à 100 tonnes d’huile) : 0,95% par an. (Source CIGRE TB 642)
Dans un pays proche, une étude menée par l’Université de Rome « La Sapienza » a recensé 5 500 cas de feux de sous-stations en Italie entre 2004 et 2015.

Sur ces 5500 cas, 192 étaient considérés comme ayant un impact significatif : 142 sur des transformateurs de puissance, 50 sur des transformateurs de distribution.

Sachant qu’il y a environ 1000 transformateurs de puissance en Italie, on peut considérer que 14 % de ces transformateurs (les plus gros) ont subi un incendie avec des conséquences significatives sur une période de 10 ans.

En France, l’examen de la presse régionale montre qu’il ne se passe pas deux semaines sans qu’il n’y ait un incendie significatif quelque part sur le territoire métropolitain.

Par exemple, entre le 15 mai et le 16 juin 2021 :
  • 15 mai 2021 : Explosion à Nice : Un transformateur ENEDIS mis en cause, neuf personnes prises en charge par les pompiers (FR3 Région)
  • 29 mai 2021 : Un transformateur électrique et plusieurs milliers de litres d’huile en feu à Saint Cassien (Var Matin)
  • 15 juin 2021 : La Rochelle : un incendie de transformateur prive d’électricité plus de 8000 foyers (Actu La Rochelle)
  • 16 juin 2021 : Revin : un feu électrique à la fonderie de Béroudiaux, des clients privés de courant (L’ardennais)

Pour mémoire, on estime qu’il y a environ 800 000 transformateurs en service en France.

Comment éviter les feux de transformateurs ?

Ces incendies sont dûs à l’inflammation de l’huile minérale (d’origine pétrolière), qui est utilisée dans les transformateurs, par exemple suite à un échauffement important lié à un défaut électrique.

Pour remplir correctement leur rôle d’isolant dans le transformateur, les huiles minérales doivent être relativement fluides (moins de 12 centistokes à 40°C) , et ont donc un point éclair*** assez bas, compris entre 140 et 170°C en fonction des huiles.

Elles ont un point de feu d’environ 160°C. On comprend qu’en cas d’échauffement au-dessus de cette température, même d'une petite partie de l’huile isolante, une simple étincelle peut provoquer un drame.

En comparaison, les fluides isolants peu inflammables (classés K par la norme CEI 60110) ont un point de feu supérieur à 300°C.

On retrouve dans cette catégorie des huiles à base végétale ou des huiles esters synthétiques.

Pour information, aucun feu de transformateur rempli avec un fluide isolant peu inflammable n’a été reporté à ce jour, alors que ces fluides existent et sont utilisés depuis plus de trente ans.

Certaines grandes companies d’assurance internationales exigent même ces types de fluides isolants dans les installations qu’elles considèrent à risque.

Un groupe de travail de la CEI étudient actuellement les avantages apportés par ces fluides pour améliorer la sécurité incendie, mais il faudra encore plusieurs années avant qu’il ne rende ses conclusions.

En attendant, à la question simple : peut-on éviter les feux de transformateurs ?

La réponse est oui.

Les solutions techniques existent : Il suffit d'utiliser des fluides isolants peu inflammables, à base d'esters végétaux ou synthétiques.

* Norme CEI 61936 : Installations électriques de puissance de tension supérieure à 1 kV en courant alternatif et 1,5 kV en courant continu
** Norme NF C13-200 : Installations électriques à haute tension pour les sites de production d'énergie électrique, les sites industriels, tertiaires et agricoles
*** Point éclair : température à partir de laquelle un liquide peut s'enflammer au contact d'une source de chaleur telle qu'une flamme ou une étincelle.

Août 2021